Ils vont bientôt disparaître

Le mur de l'atlantique à Saint Clément des baleines

 Il reste actuellement de nombreuses traces du mur de l’atlantique à Saint Clément, quatre exactement sur le territoire de la commune auxquelles il convient d’en rattacher 2 autres, une sur les portes et une sur Ars. Elles avaient été désignées « sympathiquement »par des prénoms féminins comme sur toute l’île de ré, les références militaires étaient des codes chiffrés.

Depuis la pointe du Lisay jusqu’au phare, se trouve :

KITTY , Ro ???  

KUNI, Ro 430 – (cliquez sur "KUNI")

KLARA, Ro 428 – (cliquez sur " KLARA ")

KATHI ou KATY, Ro 427 – (cliquez sur " KATHI ")

KARLA, Ro 426 – (cliquez sur " KARLA ")

KORA, Ro 425

KAROLA, Ro 429.

Les batteries KITTY, KORA et KAROLA sont à la limite de la commune, KITTY sur Les portes, KORA et KAROLA sur Ars.

L’armement principal de cet ensemble était 2 tourelles de 203mm récupérées sur un croiseur lourd placées dans la batterie karola construite entre 1942 et 1944. Ces canons faisaient partie de la zone de défense (verteidungsbereich) La Rochelle et avec leur portée de 37 km protégeaient l’important port de La Pallice abritant une base d’U-Boats que nous connaissons tous.

Ces batteries étaient contrôlées par un important bunker de commandement, la fonction des autres positions était de protéger ou d’informer la position karola.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Michel Vimont

Site créé avec 1&1 IONOS MyWebsite.